Blog MBA HEC : Journal d’une étudiante au MBA HEC 2011


Le blog a changé d'adresse ! Allez sur       Grenouille à Dragon: Blog MBA HEC-Tsinghua                                                 This blog in English Ce blog en Français  

Posted by pam à 22 juin , 2009

Quand j’ai visité la Chine pour la première fois en 2004, une des choses qui m’a frappé était que, lorsque l’on est en Chine, on doit réfléchir avec une échelle différente pour tout. Et ce n’est pas seulement valable pour des critères démographiques ou géographiques. Ici, tout est plus grand.

Entrée de la Cité Interdite

Entrée de la Cité Interdite

Bon, ce n’est peut être pas valable pour absolument tout (comme la taille des Peking ducks), mais je ne crois pas avoir jamais vu de jardins publics aussi grands que les parcs de Beihai, Zhonghai et Houhai dans le centre de Pékin. Je ne parle même pas du Palais d’Ete qui n’appartient pas vraiment à la catégorie « jardins publics » et qui est situé près du 4e périphérique. Si la notion de périphérique vous est inconnue, pensez à ces autoroutes qui encerclent les grandes métropoles. Paris en a deux : le boulevard périphérique et la Francilienne. Pékin en a sept… Oh, et j’oubliais presque, ils sont plus grands.

Cette année, une des raisons qui m’ont poussée à venir à Pékin était la visite de l’université de Tsinghua avec laquelle HEC a un partenariat de double-diplôme MBA. J’ai été reçue par une dame du bureau de candidature au IMBA Tsinghua SEM et nous avons discuté de la procédure d’inscription. A la fin de la discussion, elle m’a donné leur prospectus IMBA et conseillé de visiter le campus. Maintenant attention. En général les étudiants passent d’un bâtiment à un autre en vélo. J’ai même vu certains le faire en taxi. Nous avons marché… et traversé le campus depuis la sortie Sud (où se trouve le SEM) vers la sortie Nord (près des résidences étudiantes) nous a pris 40 minutes.

Aujourd’hui je suis à Xi’an, qui abrite des dizaines de milliers de soldats de terre cuite. Demain, je m’envole vers Shanghai avec ses deux tours les plus hautes du monde, puis je m’envolerai vers Pékin avec son aéroport le plus grand du monde…
Vraiment, les gens ne savent pas ce qu’est le gigantisme avant d’être allés en Chine.

This article in English

L'article "Le pays où tout est grand" est maintenant ici.

Tags:
Catégorie : 1. Avant le MBA , Ma life

2 Responses to “Le pays où tout est grand”

comment rss - Trackback

  1. [...] je suis revenue à mon domicile parisien après 7 semaines de vacances qui m’ont emmenée en Chine, au Japon et à Tahiti. Plus qu’un mois de vacances, aussi pour m’occuper des diverses [...]

  2. [...] d’entre vous connaissent pour intérêt pour la Chine. En particulier, le double diplôme avec l’université de Tsinghua a été un facteur de ma [...]